Aux origines de l’art érotique (1)

Depuis que l’homme a découvert l’art du dessin, il a représenté entre autre les attributs sexuels et des scènes de copulation.

D’abord gravés dans la pierre

Sexes féminins du paléolithique supérieur (lieu inconnu)

Sexes féminins du paléolithique supérieur (lieu inconnu)

Gravure de la copulation d’une femme avec un homme loup (Fezzan Libye)

Gravure de la copulation d\'une femme avec un homme loup (Fezzan Libye)

Copulation en levrette (lieu inconnu)

fresque pigmentée sous abri rocheux d'une copulation en levrette

fresque pigmentée sous abri rocheux d'une copulation en levrette

Dans l’Égypte antique on représentait des scènes érotiques peintes sur des papyrus.

Une musicienne pénétrée par un homme debout

Une musicienne pénétrée par un homme debout

dernière fellation (?) du Pharaon avant d'être emporté par Anubis

dernière fellation (?) du Pharaon avant d'être emporté par Anubis

Un papyrus conservé au musée de Turin représente une suite de scènes pornographiques. Celui-ci tout en longueur est un vrai manuel des positions sexuelles.

Extrait du papyrus érotique du musée de Turin

Extrait du papyrus érotique du musée de Turin

L’érection de ce pharaon est majestueuse sur cette peinture murale de XXIe dynastie (musée de Turin)

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*